Analyse du portrait au fusain de Linda

Posted by in Chalenge | 8 comments

Portrait fusain dame atelier
Cette semaine c’est Linda qui m’a gentiment proposé son dessin par mail. Je remarque qu’il y a beaucoup de portraits dans les dessins que je reçois. Tant mieux, c’est ce que je préfère ! Après tous les dessins différents, il y en a eu au crayon, à l’encre, et celui de Linda est un portrait fait au fusain.

Je ne suis pas familier des corps poudreux mais avec quelques recherches, j’ai pu trouver de quoi écrire cette correction. D’après ce que j’ai compris, c’est un portrait fait sur le vif. Ce qui n’est pas évident à faire mais j’en tiens compte. Je suis aussi presque certain qu’il a été fait sur un chevalet, donc à la verticale, ce qui ne facilite pas la tache non plus.


En premier et étant donné que c’est un portrait, je regarde les petits problèmes de construction du visage. Mais comme dit plus haut, je me rend bien compte que ce ne devait pas être facile.

 

Le crâne à l’air un peu trop plat car les cheveux sont trop aplatis sur la partie gauche


On sent qu’il n’y a pas eu de tracé préalable du crâne. Il faut aussi laisser une épaisseur entre le crane et les cheveux pour faire sentir la masse. Le cheveux pousse perpendiculairement au crane puis s’affaisse et retombe. C’est important de faire sentir ce mouvement. Où alors la personne a des cheveux très gras…

Tu l’as bien fait sur la partie droite. Après si on veut exagérer les traits de la personne et que son petit crane est un signe distinctif, on peut volontairement appuyer cette caractéristique.

portrait fusain atelier

 

Ce que tu as fait, et ça se voit surtout avec le regard qui est celui d’une personne de face, c’est que tu as mélangé les profils.


La bouche, le menton, les lunettes, le nez… tous les éléments font ce qu’ils veulent! Donc je pense que comme pour notre ami Claude, il te serait profitable d’esquisser quelques axes pour placer les éléments du visage et être sur que tout soit aligné et dans une bonne orientation, avant d’entrer dans les détails du portrait.

Les yeux sont un peu trop écartés, au début je pensais qu’ils l’étaient de beaucoup mais finalement en rajoutant un oeil au milieu, il se trouve que non (pour rappel, l’écart entre les deux yeux doit être celui d’environ un oeil).

portrait fusain

Il y a aussi les sourcils placés trop haut. Les poils du sourcil commencent à l’endroit où l’os qui entoure les yeux débute. Donc au repos ils (les sourcils) sont au même niveau que cet os qui entoure l’oeil. Ils ne remontent pas sur le front ^^.

 

 

 

 

 

 

En ce qui concerne les difficultés à dessiner le visage une personne à lunette au fusain


Et aussi sache que c’est délicat de faire le portrait d’une personne à lunette. Pourquoi ? Parce que c’est un objet fin qui possède sa propre « architecture ». Pour réussir à dessiner des lunettes, il faut savoir utiliser une légère perspective et savoir déformer les verres de manière à ce qu’ils ne contredisent pas l’orientation de la tête.

La moindre déformation des lunettes se voit beaucoup parce que c’est un objet qui est rigoureusement symétrique.

Sur ton dessin par exemple, le verre de gauche est clairement plus petit que celui de droite et l’orientation de la mouture est trop horizontale par rapport à l’inclinaison du visage. En fait il faut garder à l’esprit qu’à moins d’être difforme, les éléments du visage d’une personne sont parallèles entre eux.

 

portrait fusain atelier

 

 

 

 

 

 

 

portrait fusain

 

Tracez un trait sous le nez, tracez l’axe des yeux, une ligne dans la bouche et vous verrez que tout est parallèle. Si vous inclinez un axe, tous les autres doivent suivre la même direction. Pour les lunettes, ce que je fais c’est que je relève les coins (début des branches) et je trace un trait, il faut que celui-ci soit parallèle à l’axe du regard.

Au final lorsqu’on trace des axes, on s’aperçoit que les éléments du visage ne sont pas parallèles.

 

 

On dirait qu’il n’y a pas de démarcation entre la mâchoire et l’oreille de ton modèle dans ton portrait au fusain


Peut-être qu’avec l’éclairage on ne distinguait pas bien cette limite, mais dans ce cas là il faut quand même suggérer le bas du visage sans qu’il soit trop présent, qu’on voit qu’il émerge à peine de l’ombre avec juste une petite variation de tonalité du gris. En parlant de ça, je n’ai pas fait de remarque sur la couleur de ton dessin parce que je sais que le scan peut altérer la couleur de la matière.

portrait fusain

On a l’impression que le nez est de face. Tu l’as bien dessiné sauf qu’encore une fois ce n’est pas cohérent avec l’axe du visage. Si on ne voit qu’une oreille de la personne, (ici l’oreille droite) ça veut dire que le visage est tourné vers la gauche et donc que tous les éléments du portrait doivent être dessinés de profil. Cette petite règle toute simple m’a aidé à mes début ^^.

 

Vous trouverez d’autres de ces conseils dans les cours de dessin que je dispose sur internet.

 

Après toutes ces recommandations, voilà les points positifs.

J’aime bien le rendu des cheveux. Sauf si on fait un dessin pour un salon de coiffure, on doit plus suggérer la masse de cheveux que les dessiner un par un.

Pour en savoir plus sur ce sujet vous pouvez lire cet article : apprendre à dessiner des cheveux

Ce que tu as fait c’est de déposer de la matière, de l’estomper, de revenir dessus avec des traits pour créer quelques mèches. L’ordre des étapes est la bonne ^^. Il manque plus que le travail à la gomme et tout y est!

L’éclairage est cohérent même si il les ombres peuvent être plus marquées. Bon après je ne sais pas si une durée était imposée ou non pour réaliser ce portrait au fusain. Peut-être que tu n’as eu assez de temps pour travailler plus ta réalisation.

portrait fusain atelier

Les vêtements sont suggérés avec peu de traits, ils sont moins détaillés que le visage donc l’attention est plus porté sur la face de la personne. Il faut garder en tête quand on fait un portrait que c’est la personne qui doit être mis en valeur. C’est le cas pour ton dessin.

Même si tu as ajouté une forme rectangulaire derrière le modèle (une esquisse de l’environnement ?), elle est assez floue donc elle ne passe pas au premier plan et ne vient pas concurrencer le visage. Par contre on se demande un peu ce que c’est…

portrait fusain atelier

Les ombres du col et du pull sont bien, elles rendent compte du relief. Elles sont bien placées, pas trop présentes, le dégradé est bon. Si on pouvait retrouver cette intensité de noir ailleurs dans le dessin ce serait très chouette. Un dessin au fusain ne doit pas être « bouché », il faut le laisser aérer et ne pas abuser des ombres très sombres.

Priorité aux subtiles variations de tons qui mettent en avant la “fragilité” du matériau. En fait le fusain se rapproche plus de la peinture que du dessin à proprement parler.

Voilà un dessinateur au fusain qui a fait quelques portraits de jazzmen et dont les images résument assez bien ce que j’ai dit dans cette analyse. Il s’appelle Christian Rolland, tu peux cliquer ici pour voir son site et ses portraits au fusain. Personnellement je trouve les réalisations de Christian assez sympas ^^.

portrait jazzman fusain
portrait jazzman fusain

 

Pour résumer les points à travailler :

– Fais attention à la cohérence des éléments du visage (tous doivent être dessinés du même côté).

– N’hésites pas à tracer des axes de construction pendant que tu esquisses les grandes lignes de ton portrait.

– Les cheveux poussent perpendiculairement au crâne puis retombent. L’épaisseur qui en résulte plus ou moins importante selon le type de cheveux.

– Pour que le rendu soit bien, les lunettes doivent être alignées avec le regard de la personne (là encore tu peux vérifier en traçant des lignes droites très fines comme je l’ai fait).

 

Voilà Linda, j’espère que tout ce que je t’ai dit te sera utile pour la suite 🙂

 

Si vous avez des choses à ajouter à cette analyse, sachez que je suis ouvert à vos remarques. Il vous suffit de me laisser un commentaire et je ferai des mises à jour de mes corrections.

 

Merci à Christian de m’avoir autorisé à placer ses images pour cet article.

Liens vers d’autres corrections :

Analyse du portrait à l’encre de Claude

Analyse du dessin de RWann

Commentaire du portrait manga de Younes

Pour en savoir plus sur les techniques pour croquer et portraiturer, vous pouvez recevoir le pack du dessinateur débutant qui contient plusieurs fiches sur ce sujet en cliquant sur l’image ci-dessous.

Sources

José M.Parramon, Comment dessiner au fusain, à la sanguine et à la craie, Bordas

{lang: 'fr'}


8 Comments

  1. ah j’ai oublié je peux pas encore avoir les 3 autres livres

    et est ce qu’ils vendent en librairie ?

    • Pas encore de tuto sur la bouche 🙂 Par contre tu devrais recevoir un nouveau mail très bientôt avec l’accès à la bibliothèque complète.

      Ce sont des guides qui ne sont disponibles uniquement sur mon blog, le livre papier ce n’est pas encore planifié 😉

  2. merci

    c’est bon je navigue sur ton site il y a plein de chose à faire a tu fais un tuto pour la bouche et le nez ?

  3. bonjour,

    je trouve cette rubrique excellente consacrer du temps pour des internautes c’est merveilleux

    j’ai dessiné les deux yeux et j’aimerais bien avoir un corrigé, si vous avez le temps bien sur

    comment je dois procéder pour vous l’envoyer

    bon dimanche

    marie-corinne

    • Bonjour Marieco

      Pour l’instant je suis très occupé pour faire des corrections mais je suis en train de mettre en place un espace réservé à la bibliothèque de mon blog et pour y faire des corrections. je me dépêche mais il faudra un peu de patience 🙂

  4. Jean-Noël:
    Bravo Roy, excellente analyse… Il y a longtemps que je n’étais pas revenu sur ton blog.
    Je ne sais si tu enseignes, mais c’est un plaisir de suivre tes conseils.
    Ton choix des modèles de Christian est un bon exemple: ces croquis sont vraiment expressifs.
    Mais je trouve le portrait de Linda très fort également même s’il y a plein d’erreurs de construction: il en ressort un certain charme.

    Tout à fait! J’expliquerai ce “charme” par le cadrage ainsi que par la marge blanche qui encadre le modèle. La gestuelle semi-maîtrisée y joue également. Je suis pas peu fier de mon analyse (elle commence à dater celle-ci mais elle n’a pas pris une ride 🙂

  5. Bravo Roy, excellente analyse… Il y a longtemps que je n’étais pas revenu sur ton blog.
    Je ne sais si tu enseignes, mais c’est un plaisir de suivre tes conseils.
    Ton choix des modèles de Christian est un bon exemple: ces croquis sont vraiment expressifs.
    Mais je trouve le portrait de Linda très fort également même s’il y a plein d’erreurs de construction: il en ressort un certain charme.

  6. salut Roy !

    Tout d’abord je tiens à te remercier de t’être penché sur mon portrait. Ton analyse est constructive 😀
    J’ai effectué ce portrait en atelier, j’avais 45 mn pour le faire. ce jour-là, j’en ai fait 3 ou 4
    Tu as bien vu que je n’avais rien construit puisque je suis partie au feeling.
    C’est la 2nde fois que je faisais un portrait et je dois dire que je n’ai utilisé aucune technique :p
    J’ai retenu ce que tu as remarqué et c’est vrai que quand je regarde de plus près ce n’est pas très juste.
    J’en tiens compte pour la prochaine fois ^^

    Les portraits que fait C. Rolland sont impressionnants !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *