[Test] J’ai testé “Force” de Michael Mattesi

forcecouverture
Est-ce que vous vous souvenez de la première fois où vous avez débuté dans une discipline? Moi je me souviens de mes premiers cours de croquis à l’université d’Aix en Provence. Je passais généralement assez vite entre les bâtiments de peur d’être en retard. Le carnet de croquis A4 bien calé dans mon sac à dos. Carnet qui se remplissait semaine après semaine d’exercices de nu dont je n’étais pas très fier. Normal, je ne savais pas vraiment ce que le professeur voulait dire par « le rythme des formes », « exagère la posture sur ton dessin » ou encore « dessine l’intérieur du modèle ». À vrai dire, même si j’ai plus d’expérience maintenant, je ne saurai pas expliquer comment rendre compte de ces caractéristiques invisibles dans un croquis… mais j’ai trouvé un ouvrage qui le fait très bien !


Que la force soit dans vos croquis (où le “pourquoi” du livre)

L’auteur de cet ouvrage s’appelle Mickael Mattesi, c’est un artiste très pédagogue qui a travaillé avec de grands studios d’animation tel que Disney, DreamWorks et Nickelodeon.

Après avoir suivie l’enseignement de plusieurs ateliers, il s’est aperçu que dans les cours de dessins l’accent était mis sur la technique de reproduction et moins sur le côté humain de cette expérience qu’est le croquis d’observation.

Ce livre est donc écrit pour remédier à cette situation.

Le premier chapitre est consacré à l’observation, on étudie les notions de force et de rythme dans les formes. Le but est de nous faire prendre conscience de la présence de cette force (comprenez la force de poussée) et nous explique comment cette dernière circule à l’intérieur du corps humain.

 

Des analogies ça fait du bien pour faire passer les idées

Ce qui est appréciable c’est qu’une partie de ce chapitre est consacrée à la ligne et sur la manière de rendre vos dessins dynamiques (j’avais abordé les différentes caractéristiques de ces lignes dans mon dernier article sur les traits). Donc on reprend vraiment du début!

Pédagogue passionné, l’auteur accorde beaucoup d’attention à la compréhension de ses exercices. Il utilise un vocabulaire imagé pour nous aider à intégrer ces concepts. Par exemple, il va demander à ses étudiants de tracer une ligne continue sur une feuille de papier en imaginant être en train de patiner sur de la glace.

Plus loin dans le livre il va vous faire imaginer être une petite mouche qui vole autour de son modèle pour pouvoir mieux en appréhender les volumes. Avec ce genre de petites phrases, l’auteur nous montre bien que le dessin passe par un état d’esprit, par des sensations et qu’il est bel et bien une expérience d’empathie avec le sujet.

 

Les autres thèmes abordés par le livre

Autre chose qui m’a plu, c’est que l’auteur prend la peine de faire un résumé des points importants de chaque chapitre à la fin de ceux-ci. L’ouvrage est également illustré de nombreux croquis, pour un ouvrage de dessin il vaut mieux :).

Dans les chapitres suivants, Mike explique comment jouer des rythmes dans les formes mais aussi à créer des volumes dynamiques grâce à la perspective à quatre points de fuite. Il explique aussi brièvement comment dessiner simplement les autres perspectives à un ou trois points.

(Une partie du livre peut être feuilleté sur amazon, pour avoir le détail de la table des matières, suivez le lien en bas de cet article.)

Autre chose que j’apprécie, c’est qu’il a tout de même pris le temps d’inclure dans son ouvrage une réflexion à propos du croquis sur le vif, le portrait, le dessin des vêtements et même le croquis d’animaux (un ouvrage entier du même auteur est consacré à ces derniers).

Les chapitres sont bien organisés, on débute avec la force invisible de la gravité et le corps humain pour terminer par les croquis de reportage et les situations.

 

Comme je l’ai si souvent dit, ça ne sert à rien de lire sans appliquer et si je vous recommande ce livre c’est parce qu’en plus de l’avoir lu, j’en ai appliqué les idées.

Voici quelques croquis d’1 à 2mn fait à la tablette graphique d’après des modèles de posemaniac (je manque de feuille et de modèle en ce moment…)

 

Sans titre31
Sans titre4

Quelques petits croquis pour s’échauffer.

 

 

Sans titre15
Sans titre25

 

Sans titre28
Sans titre30

 

Sans titre32
Sans titre34

 

Sans titre35
Sans titre42

 

Sans titre37
Schéma37

 

Vous pouvez voir sur le dessin de droite, à quels endroits s’exerce la poussée qui fait que le corps se courbe (flèches bleues) et “l’histoire” du modèle, autrement dit comment circule notre regard (flèches vertes).

 

Pour finir

Cet ouvrage est véritablement différent de la majorité des livres que l’on peut rencontrer en librairie sur le thème du croquis. Il aborde des notions profondes et fondamentales de l’art du croquis. Il montre qu’il y a beaucoup plus à saisir d’un modèle que sa simple représentation visuelle et à quel point le corps humain est riche et complexe. Quand un livre est motivant, qu’il témoigne à la fois d’une grande expérience et nous fait observer les choses d’une autre manière, moi je dis direction ma bibliothèque!

 

Pour le plaisir, je vous cite quelques passages qui m’ont particulièrement plu :

« Essayez de retranscrire avec passion toute la vigueur du modèle dans sa pose. Dessinez votre enthousiasme »

« Sortez de vos habitudes, ne vous préoccupez pas de l’allure de votre dessin. »

« Une fois que vous comprenez la théorie, vous vous rendez compte à quel point il est simple de la mettre en pratique. »

« Il est temps d’avoir foi en vos capacités. Lancez-vous, faites le grand saut et profitez sans crainte de votre expérience avec le modèle. »

 

Points positifs :

– Les concepts sont régulièrement expliqués avec des analogies

– L’accent est mis sur l’état d’esprit du dessinateur

– La passion de l’auteur donne envie d’appliquer

 

Points négatifs :

– Le livre ne se suffit pas à lui-même, on aurait voulu un chapitre sur l’anatomie

– Les références citées par l’auteur sont des livres en anglais difficiles à trouver

– Les schémas ne sont pas toujours clairs

 

Si vous débutez dans le dessin et que vous souaitez choisir une méthode d’apprentissage simple, vous pouvez lire mon résumé du livre de Betty Edwards dessiner grapce au cerveau droit.

Je suis en train de faire des recherches et d’organiser mes cours vidéos sur le thème du croquis. Je tente de regrouper les postures par catégories pour en parler une à une. J’ai déjà trouvé “debout”, “assis”, “jambe et bras croisés”, “incliné”, “bras tendus” mais je suis sur qu’il y en a d’autres.

Pour en savoir plus sur les techniques pour croquer et portraiturer, vous pouvez recevoir le pack du dessinateur débutant qui contient plusieurs fiches sur ce sujet en cliquant sur l’image ci-dessous.

Si vous

{lang: 'fr'}


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  1. Bonjour Roy

    Cet article est fort intéressant. Je t’en remercie infiniment. Je cherche à me procurer ce livre mais en vain. Connaîtrais-tu quelqu’un qui puisse me le prêter?
    Amitiés
    Anne

    • Bonjour Anne,
      Si j’avais toujours le mien je te l’aurai prêté volontiers. Il semble qu’il n’y ait plus d’exemplaire disponible sur amazon. Tu peux essayer de te rabattre dans une médiathèque ou alors le commander chez un libraire.

  2. Bonjour Roy,

    Grand merci pour cet article fort intéressant. Je suis à la recherche de ce livre mais en vain. Connaîtrais-tu quelqu’un qui puisse me le prêter?
    Amitiés

  3. J'ai acheté ce livre, mais comme point négatif , c'est que je n'ai pas toujours compris les explications des croquis , manque des photos de référence par rapport aux croquis.
    Sinon bouquin intéressant

  4. Severac:
    merci de cet article très interessant.

    Pour ce qui est des postures tu peux rajouter les postres qui défient ou provoquent la gravitation:
    – les sauts,
    – les plongeons,
    – la nage
    – suspension (bare fixe, pendus, jambe qu’on laisse pendre le long du quai)

    d’autres comme les étirements (voir la repasseuse qui baille de Degas par exemple ou ses danseuses)

    En voilà de bonnes idées! L’observation des sportifs dans leur activité donne généralement plein de postures que l’on retrouve rarement dans d’autres contextes. Une bonne source d’inspiration pour les croqueurs! 🙂

  5. merci de cet article très interessant.

    Pour ce qui est des postures tu peux rajouter les postres qui défient ou provoquent la gravitation:
    – les sauts,
    – les plongeons,
    – la nage
    – suspension (bare fixe, pendus, jambe qu’on laisse pendre le long du quai)

    d’autres comme les étirements (voir la repasseuse qui baille de Degas par exemple ou ses danseuses)

  6. Blaise Puala:
    Salut Roy, j’ai beaucoup apprécie l’article et je t’encourage sur cette voie. Aussi profite bien de ton séjour.

    Merci Blaise, ce site n’a pas fini d’évoluer 😉

  7. Salut Roy, j’ai beaucoup apprécie l’article et je t’encourage sur cette voie. Aussi profite bien de ton séjour.

  8. bessieres:
    Merci beaucoup encore pour ces conseilsCela donne vraiment envi de s’y remettre..D’autant plus que je pars au Vietnam fin octobre et que j’aimerai beaucoup realiser un carnet de voyage qui soit qd meme assez reprensatif…Donc vuce queje fais il y a du boulot!! Encore grand merci etbonnes vacances!!
    merci

    Ma suggestion tombe à point nommé alors! Il y a quelques temps j’ai parcouru un petit peu un livre de carnet de voyage que j’ai particulièrement apprécié. Peut être que j’aurais le temps d’en parler un peu avant octobre. Merci pour ce commentaire en tout cas!

  9. Leblon,

    C’est noté pous les postures! Je sais bien qu’il en existe énormément mais je voudrais pouvoir les regrouper par type (comme tu le dis “assis”, “allongé”…) et les classer par ordre de difficulté) Merci pour ce commentaire 🙂

  10. Merci beaucoup encore pour ces conseils Cela donne vraiment envi de s’y remettre..D’autant plus que je pars au Vietnam fin octobre et que j’aimerai beaucoup realiser un carnet de voyage qui soit qd meme assez reprensatif…Donc vu ce queje fais il y a du boulot!! Encore grand merci et bonnes vacances!!
    merci

  11. Merci pour ce très intéressant article. J’ai bien l’intention d’acheter le livre. Merci aussi pour les liens et suggestions.
    Parmi les postures je me permets de suggérer les postures allongées sur le dos et sur le ventre, les postures en flexion et en extension avant et arrière, à genoux ou assises au sol, les postures en torsion debout, assise ou allongées… Il y en a tou compte fait, des milliers et plus…:)

  12. Merci beaucoup, c’est intéressant et tentant ! Tes dessins donnent une bonne idée du traitement des volumes.

    Position couchée bien sûr et position en appui (contre un mur par exemple)

    • Bonjour Valérie,

      Je prend note de tes suggestions, ça me fait déjà à peu près une dizaine de catégories. Je n’avais pas pensé à la position appuyée, merci. Il va falloir trouver comment rendre tout ça le plus pédagogique possible maintenant! C’est pas une mince affaire mais je ne baisse pas les bras!

  13. bonjour Roy
    toujours de bonne idées a nous transmettre et une bonne cause
    les arbres c’est la vie tout comme les animaux “dont on fait parti pas toujours dans la bonne voie”.mais si il en prenait un peu plus conscience le genre humain s’en porterai mieux.
    profite bien de ta famille c’est très important aussi.

    • Bonjour Carmandi

      Comme je l’ai écrit dans l’article “les amis du blog”, je considère qu’il est important de partager son temps entre nos besoins et ceux des autres. Et comme tu le dis, si chaque personne pouvait faire comme ça, de grands changements se feraient c’est certain! D’où l’importance d’exercer son empathie et sa sensibilité envers tout ce qui nous entoure. Le dessin est un très bon moyen pour cela 🙂

    • Ah si Pit le dis ^^ C’est vrai que dans l’animation, les cours de dessins sont très pragmatiques. Les volumes, le mouvement, l’anatomie, la perspective… tout est étudié dans le détail puisque ces dessins seront après destinés à “prendre vie”.

  14. Bonjour Roy,
    J’ai ce livre. N’hésitez pas à l’acheter, il est très bon. Il existe le même pour les animaux. Pour l’anatomie, je me suis procuré “Le Grand cours d’anatomie artistique (hommes et animaux anatomie comparée) d’Andras Szunyoghy et Gyöygy Feher, très volumineux en noir et blanc, mais que j’aime bien aussi. Il doit y en avoir d’autres.
    Pour les positions: allongé-à genoux-en équilibre-accroupi-faisant +- le pont….
    Merci pour tes cours et tes dessins que je regarde avec envie.
    Bon séjour et bravo pour tes initiatives.

    • Bonjour Dominique,

      Merci pour ces suggestions, j’aimerais beaucoup essayer tous les exercices que je trouve dans les livres. Je trouve ça passionnant! J’avoue que l’anatomie n’est pas mon point fort mais d’après quelques essais, ce peut être assimilable avec un peu de rigueur. Je prend note de ton livre sur ce sujet 😉