Commentaire du portrait à l’encre de Claude

Posted by in Chalenge, Réflexion | 9 comments

 

portrait claude

La semaine dernière, j’ai fait une analyse de deux dessins de Claude. Pour faire un bref rappel, il m’a envoyé plusieurs portraits pour me demander des conseils. Je lui ai expliqué que les contrastes de ses dessins au crayon devaient être plus marqués et moins timides dans les dégradés.

Je lui ai suggéré d’utiliser pendant quelques temps un médium qui donne rapidement un noir intense. Le fait de s’exercer avec un feutre ou de l’encre de chine, habitue la personne à des valeurs sombres et du coup lorsque l’on reprend un crayon pour dessiner on s’aperçoit soi-même du manque de contraste. Et donc voilà le premier dessin que Claude m’a transmis après ce conseil.


 

Je commence avec les cernes (les contours)

Personnellement je ne fais pas de grosses cernes comme tu le fais pour entourer le visage. Ce ne serait pas logique dans ma manière de dessiner mais ce n’est pas du tout une faute. Il faut juste que tu prennes conscience que ce type de retouche alourdi le dessin mais par contre ce qui est bien c’est que tu mets plus en avant le visage de cette manière.

commentaire portrait claude 3

En fait ce sont les zones d’ombres qui vont attirer le regard. Donc même si je ne suis pas fan des cernes, je t’avoue que celle que tu as placé autour du nez, donne plus d’ampleur au visage, alors que ça ne serait pas le cas si tu avais utilisé un trait aussi fin que celui qui entoure la casquette.

Par contre le nez est petit je trouve, veille bien à prendre les bonnes mesures avant de te lancer dans le tracé. Attention aussi à la forme de la narine qui est un peu large.

Encore une petite recommandation en ce qui concerne les tracés à l’encre. Il ne faut pas saturer si on va apprendre à desiner un visage de petites hachures ou on ne comprendra plus rien. Il faut garder en tête la lisibilité du dessin et rendre le plus d’information avec le minimum de geste.

Comme je l’avais conseillé dans mon analyse du dessin de Rwann, il est bon d’avoir une feuille pour tester ce qu’on veut faire, histoire d’avoir le moins de surprise lorsque l’on dessine.

 

En ce qui concerne les volumes…

Le cou a une forme qui donne l’impression qu’il est plus avancé que la mâchoire. Ça aurait été plus cohérent si tu avais poursuivi le travail de l’ombre autour du bas du visage plutôt que de te concentrer sur la gorge.

commentaire portrait claude 4

Et donc les hachures qu’on voit sur le cou donnent l’impression, à cause de leur direction et du sens de leur tracé, que la gorge est proéminente par rapport à la mâchoire. Mais normalement on devrait avoir une ombre qui la parcoure celle-ci et qui sépare franchement les deux parties.

Il se passe la même chose avec la joue. Avec tous les traits que tu as dessiné, on ne sait plus comment s’articule le visage à ce niveau (la joue). D’ailleurs on se demande aussi ce que font les trois grosses touches de pinceau dans ton portrait.

commentaire portrait claude 5

Donc attention au choix de la taille et à la disposition des hachures. Je vois que tu as d’abord fait des petits traits, et ensuite tu t’es dit « mince il manque quelque chose» et tu as choisi de les allonger par la suite. Seulement tu as rendu le portrait difforme avec une gorge qui a l’air trop volumineuse.

 

En parlant de traits, j’aime beaucoup ceux que tu as placé sur la joue. Ils ne jouent pas un rôle dans la composition mais la gestuelle est belle. On sent de la spontanéité et du lâcher-prise, si tu veux avoir un dessin plus expressif tu peux travailler ce genre de trait et essayer de leur trouver une place dans tes compositions. Comme l’utiliser pour certains éléments du portrait en plus des hachures plus traditionnelles.

commentaire portrait claude 1

J’aime particulièrement les dessins de ce genre. Enfin lorsqu’il sont construits d’une certaine manière ^^.

 

Un professeur de beaux-arts m’a encouragé à faire un petit répertoire de formes dans un carnet. On peut : soit copier des textures observées dans la réalité; soit inventer des motifs.

Il suffit de faire quelques petites cases sur une feuille et ensuite on les remplies avec nos trouvailles. Ça permet d’avoir une base dans laquelle puiser lorsque l’on se lance dans une composition.

 

 

Petits conseils pour placer des formes à l’encre sans les esquisser au crayon

De la même manière qu’un croquis, on peut esquisser des traits avec un pinceau pour commencer à placer les parties du portrait, puis revenir dessus lorsqu’on est plus sur de soi.

Quand je dessine au pinceau, j’ai l’habitude de commencer mes portraits à partir des ombres. En fait je me demande « quelle est la zone la plus sombre ? et laquelle est la plus claire ? ». Avec l’encre pure qui ne permet pas de créer de dégradés il faut se concentrer dès le début pour dessiner les ombres les plus fortes que l’on peut voir sur le modèle.

En gros on ébauche les débuts de formes à un endroit puis à un autre et ensuite on revient travailler dessus lorsqu’on est sur que les placements sont bons.

Les volumes à l’encre sont rendus par l’orientation du geste. Donc c’est une tache difficile de suggérer la 3D sans valeurs intermédiaires entre le blanc et le noir.

Un  bon moyen de suggérer rapidement des formes c’est d’utiliser les espaces négatifs. Le principe c’est de dessiner les espaces entre les éléments. J’ai prévu de faire un article très prochainement sur les espaces négatifs mais je vais en parler un petit peu.

Ça demande de regarder les choses d’une nouvelle manière pour ne plus voir les objets mais de porter notre attention sur les vides qui les séparent. Dans le cas du portrait, on va considérer que chaque élément séparés par une ombre sont deux objets distincts. Et donc cette ombre joue le rôle d’un espace négatif (même si ce n’est qu’une surface plus sombre).

C’est la manière dont on dessine cette ombre qui fera qu’on suggèrera le contour de deux parties du visage en même temps. C’est le cas entre la mâchoire et l’oreille dans le dessin de Claude. Il faut juste avoir a l’esprit que les contours des espaces blancs dépendent de la forme des zones sombres.

 

J’ai pioché dans ma bibliothèque pour te sortir des illustrations d’une BD que j’aime beaucoup. Le dessinateur c’est David Lloyd, célèbre pour avoir dessiné la série « V pour Vendetta ». J’ai pensé que ce serait un bon exemple parce que les dessins sont fait à l’encre et David utilise beaucoup les espaces négatifs.

dessin espaces negatifs 1

dessin espaces négatifs 4

 

dessin espaces negatifs 5

C’est une technique que le livre “apprendre à dessiner avec le cerveau droit”, vous aidera à assimiler. C’est LA méthode la plus simple pour réussir à acquérir les bases.

Et pour terminer, une fois n’est pas coutume, j’ai retouché ton portrait ^^. J’ai enlevé les coups de pinceaux en trop sur les joues, retravaillé le nez, le cou et affiné le visage. J’espères que ça t’aide à visualiser toutes mes remarques.

Je dois quand même dire que si on se demande ce que font toutes ces lignes sur la joue et le cou de ton portrait, ça a graphiquement plus d’intérêt quand elles y sont.

 

portrait claude

dessin claude retouché

 

Si vous avez des suggestions pour mes futures analyses, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires en dessous! 🙂

 

Alan Moore et David Lloyd, V pour Vendetta, Paris, ed Delcourt, 2006

{lang: 'fr'}


9 Comments

  1. Je trouve que le portrait retravaillé donne à la fois un visage plus jeune avec moins de caractère, le cou en particulier, même si je suis d’accord qu’il manquait un trait pour marquer la mâchoire, le cou donc a perdu les plis caractéristiques de la vieillesse et ce “pendouillement” central au niveau de la pomme d’Adam de la peau flétrie. Mais les remarques étaient pertinentes et permettent une correction des défauts

  2. Jrafke : Merci pour ta contribution, je suis d’accord que le visage a l’air plus jeune. C’est le fait d’avoir une surface lisse au niveau de la joue, je pense que ça y fait beaucoup. Pour rendre l’âge du modèle, il aurait fallu laisser quelques imperfections, signes du temps qui a passé mais je voulais d’abord me concentrer sur la correction des traits superflus.

    Valérie : 😉

  3. Merci pour ton attention Roy ,très sympa à toi….
    Bonne soirée…

  4. J’ai trouvé cette analyse très complète.
    Par contre je trouve que le portrait retravaillé donne comme résultat un visage plus jeune et moins marqué par le temps.
    Le cou c’est vraiment un plus !
    Qu’en pensez-vous ?

  5. Bonjour. Trop sympa votre boulot. Merci encore.

  6. C’est vrai ,c’est très sympa d’aider de cette manière .
    J’accepterai aussi des critiques sur des croquis que j’ai sur mon site ….Je te remercie pour les petits cadeaux que tu fais .Tu mérites d’être reconnu.Je retiens ton nom et parlerais de toi…
    Bonne continuation!

  7. Bonjour,
    Bravo pour ce site, c’est un projet très intéressant que celui que vous menez en corrigeant les dessins qui vous sont proposés. Je ne vous soumettrai pas grand chose, je dessine comme un pied….mais je reviendrai souvent vous visiter probablement. D’autant que j’ai bien reçu votre guide conseil alors… je vais peut-être progresser…:)) ! Merci !

    • Bonjour Veronique. Eh bien ça me fait très plaisir que des personnes prennent le temps de poster des retours sur mon travail. Ce n’est pas vraiment grave si vous dessinez “comme un pied”. J’entends par là que vous vous percevez “maladroite”, mais rassurez-vous, la maladresse aussi est intéressante dans un dessin.

      valérie : Merci pour ta proposition, je prendrai le temps de choisir un de tes croquis ^^ En ce qui concerne les cadeaux, je suis en train d’en préparer un autre pour les fêtes mais chuut! 🙂

      Marcel merci pour ton commentaire!

  8. bonjour,
    Y a pas à dire ce que vous avez modifié est beaucoup mieux que ce que j’ai fait.
    vous êtes un pro !
    je cherchais une méthode pour apprendre à dessiner en négatif donc dessiner en blanc sur un fond foncé et pas forcement noir.
    merci pour l’info
    cordialement
    claude

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *