Dessiner avec la perspective oblique


Ça va faire un petit moment que mes premiers articles sur la perspective ont été publiés et je n’avais pas encore traité de la perspective oblique (la plus importante!). Ils ont d’ailleurs eu beaucoup de retour positifs notamment parce qu’ils étaient clairs et simples à comprendre. Seulement cette fois-ci il va s’agir d’expliquer la perspective à plusieurs points de fuites, ce qui est une autre paire de manche.

Il faut savoir que l’art de la perspective est très précis et riche de règles de mesure. Pour l’instant je vais limiter cet article aux règles permettant de tracer une forme simple (un rectangle pour être original ^^) déformé par une perspective oblique. En dessin pas besoin de trop s’encombrer, l’essentiel sera de repérer les points de fuite pour réaliser une construction 3D.


Quels sont les avantages d’une perspective oblique (à plusieurs points de fuite)?

On utilise souvent la perspective oblique parce qu’elle ne rend mieux les volumes et la profondeur par rapport à la perspective frontale. Le dessin est également plus dynamique puisqu’il est composé en grande partie d’obliques qui ne convergent pas toutes vers la même direction.

 

De quels outils a-t-on besoin?

J’ai fait mes illustrations avec un logiciel pour avoir un gain de temps, donc ça a été facile de tracer des lignes droites. Néanmoins je recommande d’avoir une règle pour plus de précision.

 

Deux règles très pratiques en ce qui concerne la perspective oblique :

1. Les verticales restent verticales et parallèles entre elles.

2. Toutes les lignes parallèles en réalité) d’une face d’un rectangle, fuient vers le même point de fuite sur le dessin.

 

Comment tracer une perspective à deux points de fuite ?

1. On trace la ligne d’horizon, jusque-là rien de nouveau.

2. On place les deux points de fuite sur cette ligne.

3. On trace les lignes de fuite vers ces points

4. On monte le volume à partir des croisements de ces dernières.

 

 

Voilà vous savez tout pour tracer une bonne perspective oblique…

 

 

 

 

 

 

Je plaisante, voilà quelques illustrations pour vous aider à comprendre de quoi je parle.

 

 

perspective oblique A1
La fameuse ligne d’horizon et deux lignes de fuites en direction du PF2 (désolé je ne peux pas agrandir plus mes images à cause de l’apparence de mon blog…)
perspective oblique A2
On dessine des lignes de fuites à partir de l’autre point, et voilà ce qu’on obtient.
perspective oblique A3
On place ensuite une verticale qui sera un angle de notre rectangle final.
La verticale doit être perpendiculaire à la ligne d’horizon. Je recommande aussi de commencer le rectangle par le fond pour que le dessin reste lisible.

Ne sachant pas encore de quelle taille sera mon rectangle, j’ai volontairement tracé une droite plutôt longue pour créer ma perspective oblique.

 

perspective oblique A4
Maintenant que la hauteur est indiquée à l’aide de la ligne de fuite…

perspective oblique A5
… je peux gommer l’excédent et ajuster la taille de ma ligne.

perspective oblique A6
La nouvelle ligne de fuite que j’ai tracé me permet de connaitre la hauteur que doit avoir ma nouvelle ligne verticale.

perspective oblique A7

Il n’y a plus qu’à répéter l’opération pour les autres coins du rectangle. Sur cette image par exemple, il nous manque une ligne pour pouvoir dessiner le dernier coin du rectangle.


La voici, elle nous donne la hauteur de la dernière arête du rectangle. On pourrait déjà finir en la plaçant mais j’ai d’abord choisi de tracer l’autre ligne de fuite en premier.

 

perspective oblique A10

Voilà, maintenant j’ai toutes les données pour finir mon rectangle en perspective oblique. Il n’y a plus qu’à relier les arêtes en suivant les lignes de fuite.

perspective oblique A11

Vous l’avez compris, à partir du moment où l’on a une intersection entre les deux lignes de fuite (en vert), on peut ajouter une verticale (noir) dont la hauteur sera donnée par un nouveau croisement.

 

 

Important à savoir pour comprendre comment modifier la forme dans l’espace de la perspective oblique!

 

Agrandir ou réduire les angles formés par les lignes de fuite, permet de varier la longueur de la forme ou sa hauteur.

 

illus variation longueur
A partir de cette forme je vais agrandir l’angle formé par les droites oranges.
illus variation longueur3
J’ai indiqué en pointillé la surface de l’ancienne forme. L’agrandissement est marqué en bleu.
illus variation longueur4
Pour agrandir vers le haut, il vous faudra par contre procéder avec les lignes de fuites des deux points. Là je vais augmenter la taille de la forme en ouvrant les angles des lignes bleues et rouges.
illus variation longueur5
Et voilà j’ai fait évoluer la forme par le haut. Vous pouvez constater la taille de la surface supplémentaire qui est détourée en vert.

 

 

Un rectangle c’est bien mais on le voit d’où?

 

Tout ce qui dépasse en hauteur la ligne d’horizon nous surplombe, et au contraire tout ce qui est sous la ligne d’horizon est en dessous de nous.

illus sous ligne horizon
Vue de dessus
illus sur ligne horizon
Vue de dessous

 

Exercice

 

1. Prenez une photographie de maison (qui ne soit pas frontale) on doit voir une de ses arêtes (exemple de photo).

exercice perspective

2. Imprimez votre photo et prenez des marqueurs de couleurs différentes.

3. Avec une de ces couleurs vous allez surligner les faces de la maison. Pour l’une des façades, surlignez toutes les lignes parallèles et avec l’autre couleur vous allez faire de même avec l’autre façade pour commencer à déterminer la perspective oblique.

4. Lorsque vous aurez repéré toutes les parallèles, prenez une règle et prolongez les traits de toutes les parallèles d’une même couleur.

5. Vous allez ainsi essayer de déterminer  le point d’intersection de toutes ces droites. Ce sera le point de fuite.

6. Faite la même chose avec l’autre couleur et les autres parallèles de la maison.

7. Pour finir tracez une ligne horizontale qui traversera les deux points de fuite, ce sera la ligne d’horizon.

 

exercice perspective lignes

Cet exercice vous habituera à déterminer les éléments fuyants d’un objet. Après l’avoir fait quelques fois, vous allez prendre l’habitude de repérer les points de fuite dans votre vie quotidienne de manière automatique.

 

Quelques recommandations pour finir sur la perspective oblique:

Intégrez au minimum deux points de fuite à vos croquis et dessins pour plus de naturel et de réalisme dans le rendu.

Il arrive fréquemment lorsque vous dessinez une perspective oblique, qu’un point de fuite se trouve hors de la surface où vous dessinez, dans ce cas il faut l’imaginer en dehors de la feuille et tracer les lignes de fuite dans sa direction.

Dans un paysage si on doit dessiner plusieurs maisons qui ne sont pas orientées dans la même direction, on devra utiliser des points de fuite différents pour chacune d’elles. Chaque forme aura ses propres points de fuite.

Si vous souhaitez dessiner mais que vous êtes débutant, vous pouvez apprendre à dessiner avec le cerveau droit qui est la méthode la plus simple pour réussir à acquérir les bases.

Pour en savoir plus sur les différentes perspectives existantes, vous pouvez lire ces articles :

Si vous souhaitez apprendre plus de techniques simples l’ouvrage de Gilles Ronin est parfait pour ça ! Vous y lirez entre autre l’astuce pour ne pas utiliser de point de fuite. C’est  le seul et unique ouvrage que je recommande sur le sujet ! Vous n’êtes pas obligé de l’acheter mais regardez le sommaire, vous y apprendrez déjà des choses.

 

 

Résumé des règles sur la perspective oblique:

 

– La perspective oblique est plus dynamique que la perspective frontale et permet de mieux rendre la profondeur dans un paysage.

– La longueur et la hauteur de l’objet dépendent des angles formés par les lignes de fuite.

Les verticales sont parallèles entres elles.

– Les lignes d’une même surface, parallèles dans la réalité, convergent vers le même point de fuite sur le dessin.

– Toutes les formes placées sous la ligne d’horizon sont observées par le haut (on est au dessus d’elle).

– Toutes les formes au dessus de la ligne d’horizon sont observées par le bas (on est sous la forme).

Vous aurez également d’autres techniques sur la perspective en croquis dans les cours de dessin que je dispose sur internet.

 

Autres articles sur le sujet :

 

 

crédit photo : vins64

{lang: 'fr'}


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *